LOUISE PENNY

Ecrivaine canadienne, née le 1er juillet 1958 à Toronto (Canada). 

Louise Penny est une femme de lettres canadienne surtout connue pour ses romans policiers. Elle demeure à Sutton au Québec où se situe le décor des enquêtes de l'inspecteur québécois Armand Gamache de la Sûreté du Québec.

Les livres de cette série lui ont valu entre autres quatre fois de suite (2007–2010) le prix Agatha pour le roman policier de l'année, qui se conforme au genre du "whodunit" dans le style de la légendaire Agatha Christie. 

                        Enquête dans les milieux de l'Art.

Depuis qu'elle est enfant, Clara Morrow n'a jamais eu qu'un seul rêve : voir un jour ses tableaux exposés au Musée d'art contemporain de Montréal. Mais elle a bientôt soixante ans, et après des années d'échecs, elle n'y croit plus vraiment. Quand la consécration tant attendue finit par arriver, la joie est de courte durée : le lendemain du vernissage et de la soirée donnée chez elle, une femme est retrouvée, la nuque brisée, dans le jardin.
La victime est une ancienne critique, jadis célèbre pour ses papiers assassins. Alors que les acteurs du monde de l'art étaient réunis à Three Pines, bizarrement, personne ne semble la connaître... Dépêchés sur place, l'inspecteur-chef Gamache et son adjoint Beauvoir mènent l'enquête. Tandis que le tableau du crime prend forme, les deux agents découvrent que dans cette affaire comme dans les portraits peints par Clara, les apparences sont parfois trompeuses.

Je ne me lasse pas de lire cette auteure (c’est le quatrième) avec l'inspecteur-chef Gamache menant les enquêtes  J’ai aimé cette enquête qui se passe dans le milieu de l’art et des galeristes. Elle nous parle et nous montre les êtres humains avec leurs qualités et leurs faiblesses et j’ai un faible pour la vieille femme Ruth qui râle avec beaucoup d’humour. Bref on pourrait croire que cela se passe chez nos voisins mais…..

                                                                                                      Alice Midal.

 "Illusion d'optique" (Actes sud), de Louise Penny.                                                                       Ma note : 18/20.

 

         Une profonde                    compréhension du                psychisme humain.           

Au plus fort de l'été, le Manoir Bellechasse, un hôtel luxueux des Cantons-de-l'Est, accueille les membres d'une riche famille anglo-canadienne réunis pour rendre hommage à leur défunt patriarche. L'inspecteur-chef Armand Gamache, venu célébrer avec sa femme leur trente-cinquième anniversaire de mariage, constate rapidement le troublant comportement de cette famille aux apparences parfaites. Sous la surface trop lisse bouillonne une inavouable rancune longtemps refoulée. Dans les esprits comme dans le ciel, l'atmosphère s'alourdit. Bientôt une tempête s'abat, laissant derrière elle un cadavre étrangement mis en scène. Mais qui aurait l'audace de commettre un homicide sous les yeux de l'inspecteur ?

Avec cette nouvelle enquête de l'inspecteur-chef Armand Gamache, Louise Penny instaure un huis clos aussi prenant que déstabilisant et fait preuve d'une ingéniosité subtile et d'une profonde compréhension du psychisme humain

J’aime beaucoup cette auteure. Chaque livre est totalement différent et extrêmement bien écrit. Je vous livre un extrait où l’inspecteur cite a un jeune enfant : un passage concernant la boite de Pandore et les maux qui s’échappèrent. "Mais … la boite n’était pas vide au fond il y avait une chose qui ne s’était pas enfuie c’était l’espoir »

                          Alice Midal.

"Défense de tuer" (Actes sud), de Louise Penny.    Ma note : 18/20.