JAMES RUNCIE

Ecrivain britannique, né le 7 mai 1959 à Cambridge (Grande Bretagne). 

James Robert Runcie est le fils de l'ancien archevêque de Canterbury, Robert Runcie (1921 - 2000).

Diplômé à l'Université de Cambridge (sa ville natale) en 1981, il est professeur à l'Université de Bath Spa.

Il a été directeur artistique du Festival de littérature de Bath de 2010 à 2013.

Il est aussi écrivain, réalisateur de films documentaires, dramaturge.

 

Une pâle copie d'Agatha Christie.

Sidney Chambers est le jeune pasteur de la petite paroisse de Grantchester. Grand, brun, les yeux noisette et l'air rassurant, Sidney est un homme d'Eglise peu conventionnel qui peut aller là où la police ne le peut pas. Avec son ami George Keating, inspecteur à Scotland Yard, il enquête sur le suicide d'un avocat de Cambridge, un scandaleux vol de bijoux perpétré, lors d'une soirée de Nouvel An et une affaire de faux en art qui met l'un de ses amis en très grand danger. Sidney découvre qu'un détective, comme un prêtre, doit avant tout savoir sonder l'âme humaine...

So british sans jamais verser dans la caricature, s'inscrivant clairement dans la tradition du père Brown de Chesterton, ce délicieux mystery, premier volet d'une série adaptée pour la télévision sous le titre Grantchester, enchaîne de savoureuses énigmes qui se dévorent comme des scones à l'heure du thé.

Mon avis :

Si la quatrième de couverture donne envie de le lire, hélas j'ai malheureusement trouvé le contenu de ce roman moins savoureux que je ne l’avais prévu.

Ce livre est fait de plusieurs petites histoires. Pour moi c’est une pâle copie d’Agatha Christie.

                         Alice Midal.

"Sydney Chambers et l'ombre de la mort" (Actes sud), de James Runcie.              Ma note : 10/20.