SIMONE GELIN

Ecrivaine française.

Après une carrière dans l'enseignement, Simone Gélin se consacre à l'écriture de romans dont le cadre privilégié est Bordeaux et le bassin d'Arcachon, où elle vit et puise son inspiration.

Ses écrits ont reçu plusieurs récompenses : Prix de la nouvelle au salon du livre de Hossegor en 2012, et au Festival Paris Polar en 2016 ; Prix Augiéras en 2014 à Périgueux et prix du jury au salon de Saint-Estèphe pour le roman Le Journal de Julia (Voir ci-contre). En 2017 elle obtient le Prix de l'Embouchure au festival international de littérature policière Toulouse Polars du Sud pour L'Affaire Jane de Boy. En 2018 elle publie dans la collection Du Noir au Sud son cinquième roman : Sous les pavés la jungle.

              Un thème d'actualité : les pervers narcissiques.

Lola se réveille, enfermée dans un blockhaus et la marée monte. Scarlett, qui se rêve romancière, enseigne dans un lycée défavorisé. Dépréciée par son compagnon, elle perd de plus en plus confiance en elle. Eva, avocate, est censée défendre un ami d'enfance contre l'avis de son conjoint....

Une fois de plus, je retrouve avec grand plaisir la plume de Simone Gélin. Elle nous révèle la descente aux enfers de trois femmes qui, à priori, n'ont rien en commun sauf leur rencontre avec une personne toxique.

Avec une écriture pudique et sans voyeurisme, l'auteure aborde un thème de plus en plus d'actualité, les pervers narcissiques qui, sans avoir l'air d'y toucher mais avec des paroles incisives détruisent les personnes qu'ils "aiment". Tout en subtilité, Simone Gélin nous immisce dans la vie de ses protagonistes et l'on ne peut que se révolter contre cette violence psychologique.

Ce roman, qui ne peut laisser indifférent, nous fait réfléchir sur le sort des victimes impuissantes face à leur bourreau. Encore un coup de maître de la romancière.

"Adieu Lola", de Simone Gélin CAIRN EDITIONS (03/02/2020)                                                       Ma note : 16/20

 

       Un coup de coeur.

1975 - Aix-en-Provence - Suite à un accident évité de justesse, Lucio et Julia se rencontrent et tombent amoureux pour le meilleur mais surtout le pire. 2003 - Pays Basque - Grâce au journal de Julia, Nino, leur fils accompagné de son grand-père, ancien combattant contre le régime franquiste, décident de faire un pélerinage pour rétablir la vérité sur les faits imputés à Lucio.

Le quatrième roman de Simone Gélin que je dévore et je suis toujours autant séduite. Celui-ci est un vrai coup de coeur. En plus d'être une belle histoire d'amour, loin d'être fleur bleue, ce récit est un polar noir. Comme l'auteure aime le faire, elle voyage d'une époque à l'autre en relatant des faits réels et fictifs tels que le franquisme, l'affaire Ranucci etc.... Avec une écriture sensible et délicate mais pourtant directe, Simone Gélin nous bouleverse et nous tient en haleine. Elle pointe aussi du doigt une "justice" bâclée à l'époque où l'ADN n'était pas encore envisagé. Vous l'aurez compris, je vous conseille vivement cette auteure encore trop méconnue qui mérite une vraie reconnaissance pour son talent.

               Nathalie Friquet.

"Le journal de Julia" Anne Carrière (21 mars 2013), de Simone Gélin. 

                          Ma note : 20/20.