SANDRA MARTINEAU

Ecrivaine française, née en 1978 . 

Sandra Martineau a passé toute sa jeunesse dans ville de Saint-Brieuc. Après un bac ES, elle entame des études de droit durant lesquelles elle profite de son temps libre pour perfectionner sa passion pour la photo et réaliser deux expos. Ses études de commerce international l'amènent ensuite à Vannes. Installée dans la Sarthe depuis onze ans, elle n'en oublie pas pour autant sa Bretagne natale.
Écrire n'est pas son métier, mais après avoir gagné le prix de nouvelles Louis Guilloux au lycée, elle se risque à continuer dans cette voie, d'abord en rédigeant des scénarios, ensuite en les adaptant en manuscrits. Trop souvent envahie d'idées, c'est le temps qui lui manque pour écrire.
Sportive de nature, elle est aussi quelqu'un d'hyperactif, qui combine la gestion d'une entreprise, l'éducation de ses deux enfants et l'écriture.

 

La croisière ne s'amuse pas 

Richard Dorval, ex-footballeur professionnel, renvoyé pour ses frasques tente de sauver son mariage. Pour cela, il embarque pour une croisière avec femme et enfants. Obnubilé par la disparition de sa soeur dans sa jeunesse, il couve sa petite fille à la limite de la paranoïa., la croisière ne s'amuse plus........

Sandra Martineau nous embringue dans un voyage pour le moins mouvementé avec une famille qui n'est pas de tout repos. Vous allez faire la connaissance de Richard, tourmenté par son passé, qui s'y prend très mal pour renouer les liens avec son épouse Suzanne, qui elle, est glaciale mais a des circonstances atténuantes vu la vie dissolue de son cher et tendre et Mathieu, ado rebelle qui jalouse sa soeur au point d'être infect avec elle. Tout ce petit monde, dans un même périmètre, va faire des étincelles.

Avec une écriture fluide et prenante, l'auteure fait monter la pression petit-à-petit et vous aurez la sensation d'un drame imminent, sans savoir d'où il va provenir. N'escomptez pas de l'hémoglobine ni de violence gratuite, Sandra Martineau mise sur la subtilité en installant une tension palpable jusqu'au dénouement.

Préparez vos bagages et bon vent.......

                Nathalie Friquet.

"Dernière escale", de Sandra Martineau LAJOUANIE15/04/2016

Ma note : 16/20