NICK ALEXANDER

Ecrivain anglais. 

Nick Alexander est l'auteur de quatre romans :
"50 Reasons to Say Goodbye",
"Sottopassaggio",
"Good Thing Bad Thing",
"Better Than Easy" et d'une collection de nouvelles sous le titre : "13:55 Eastern Standard Time". Plébiscité dans la presse gai anglo-saxonne.

                 Moyen.

7 ans après la fugue de sa soeur Zoé, Jude décide de la rechercher en compagnie de sa petite amie. Pour cela, il va parcourir les lieux où Zoé est susceptible d'être passée et va essayer de comprendre ses motivations.

L'auteur utilise une double narration pour nous immerger dans le récit en donnant la parole à Mandy, la mère et Jude, le frère. J'ai beaucoup aimé le personnage de Mandy qui nous fait vivre un divorce douloureux et les aléas pour reconstruire sa vie de femme avec deux ados, dont sa fille, réticente à avoir un beau-père. Le roman avait beaucoup de potentiel et pourtant..... Une flopée de thèmes sont abordés dans le récit, le divorce, la pédophilie, l'anorexie etc.....ce qui, selon moi, fait beaucoup pour une seule histoire. De plus, en ce qui concerne Jude, je l'ai trouvé fade et sans relief. Les chapitres dans lesquels il intervient sont lents, répétitifs et les dialogues sont insipides. Malgré tout, la lecture est agréable mais sans plus.

                 Nathalie Friquet.

"A la poursuite de Zoé", de Nick Alexander AMAZON 

                             Ma note 13/20