MARK EDWARDS

Ecrivain anglais, né en 1962. 

Mark Edwards est auteur des romans à suspense psychologique.

Après une carrière professionnelle pleine de rebondissements, d’une direction marketing à l’enseignement de l’anglais au Japon, Mark Edwards a choisi de se consacrer à l’écriture à plein temps.

"The Magpies" (2013) est son premier roman. "Parce qu'elle m'aime" (Because She Loved Me, 2014) a figuré parmi les meilleures ventes d’Amazon au Royaume-Uni. "Sur tes pas" (Follow You Home, 2015) a été classé parmi les dix livres les plus vendus de part et d'autre de l'Atlantique.

Mark a par ailleurs co-écrit avec Louise Voss six romans et une série d’enquêtes.

Mark Edwards vit dans les Midlands, en Angleterre, avec sa femme et ses trois enfants.

    Des desseins différents.

Shipshire - Angleterre .- Quand le corps d'une femme est découvert dans un ancien prieuré, l'inspectrice Imogène Evans hérite de l'enquête et est loin d'imaginer que la série ne fait que commencer. Pendant ce temps, Ben Hofland, jeune divorcé, retourne vivre dans son village natal avec son fils Ollie. Village loin d'être aussi paisible qu'auparavant.

Encore une histoire de tueur en série, rien de neuf sous le soleil allez-vous me dire. Pourtant, si vous désirez un assassin aux desseins atypiques et originaux, Mark Edwards vous l'offre sur un plateau. Surnommé " La vipère", l'individu s'immisce dans la vie de ses proies aussi bien virtuellement que de manière plus classique (vérifiez portes et fenêtres, un conseil). En parallèle, l'auteur nous entraîne dans une autre intrigue (qui, évidemment, n'en fera plus qu'une avec la précédente). Ben est au fond du trou: des voisins violents et bruyants, un fils harcelé à l'école, pas de boulot......et soudain, comme par miracle, sa chance tourne. Malheureusement cette aubaine ne sera qu'un leurre. Bon, ce thriller ne révolutionnera pas le genre, mais il est très agréable à lire, malgré quelques longueurs.

                    Nathalie Friquet.

"Un bon jour pour mourir", de Mark Edwards THOMAS & MERCER (08/09/2020)

                          Ma note : 14/20