FABIO MITCHELLI

Ecrivain français, né en 1973. 

Fabio M. Mitchelli est musicien et écrivain, auteur de thrillers psychologiques, romans et nouvelles.
En 2010, les éditions Ex-aequo donneront sa chance à l'auteur en publiant son premier thriller fantastique : "La verticale du fou", le premier opus de "La trilogie des verticales". Il a été classé dans le top 3 des romans les plus téléchargés sur le territoire français en 2011 à côté de David Foenkinos.
Fabio M.Mitchelli se consacre désormais à l'écriture de romans et thrillers psychologiques inspirés de faits réels.
"Le cercle du chaos", paru aux éditions Ex Aequo en 2013 a reçu le Prix Spécial Dora-Suarez en 2013. "La compassion du diable", paru aux éditions Fleur Sauvage en 2014 a reçu le Prix du polar Dora-Suarez 2015. Il a également été finaliste du prix polar Saint-Maur en poche 2016, et finaliste du prix polar poche de Moustiers 2016.
Il vit actuellement en Savoie. 

     Entre réalité et fiction. 

Metz - Samuel Steiner, commissaire à la criminelle, est appelé en urgence à Nice. Un corps calciné a été découvert et tout porte à croire qu'il s'agit de son père disparu depuis des décennies. L'enquête s'annonce pourtant beaucoup plus compliquée.

De nouveau, Fabio Mitchelli réutilise sa signature à savoir mélanger faits divers réels et fiction. Cette fois, il "s'attaque" à Michel Lambin, renommé Jean-Michel Auban pour les besoins du roman. Ce tueur, surnommé "Le berger de Caussols" a défrayé la chronique tant par sa violence que par une suspicion de cannibalisme. Steiner n'aura aucun répit et sera confronté à Auban, au grand banditisme et à sa fille Rebecca embringuée dans une affaire sordide. Vous me direz quel est le rapport entre tous ces personnages? Eh bien, l'auteur, avec fluidité, imbrique naturellement les récits sans qu'il y ait de décalage.

Si vous suivez des documentaires tels "Dossiers criminels" et consorts, vous retrouverez certains protagonistes dont la concubine de Lambin-Auban, femme de caractère et pourtant terrorisée. Si l'intrigue est bien menée et addictive, j'ai juste un petit bémol (je sais, je suis........). Il m'a manqué ce petit côté stressant que Fabio Mitchelli a instillé dans ses opus précédents. Néanmoins, n'hésitez pas à le lire, vous passerez un très bon moment.

            Nathalie Friquet

"Le loup dans la bergerie", de Fabio Mitchelli (Robert Laffont) 

Ma note : 15/20