EDOUARD BRASEY

Ecrivain français, né à Marseille en 1954. 

Romancier et essayiste, Edouard Brasey est l'auteur de soixante-dix ouvrages. 

Ses best-sellers sont "Les lavandières de Brocéliande" (Calmann-Lévy 2012) ainsi que la trilogie "La malédiction de l'anneau" (Belfond 2008-10). Cette dernière a été récompensée par le Prix Merlin 2009.

Edouard Brasey a également publié de nombreux livres sur le thème du fantastique, notamment "La grande encyclopédie du merveilleux" (Le Pré aux Clercs 2005-12) qui a reçu le Prix du Jury Imaginales d'Epinal en 2006 et le Prix Claude Seignolles de l'Imagerie 2006. 

Edouard Brasey publie aussi des romans policiers traditionnels sous le nom de James Barnaby.

    Bon thriller ésotérique.

Qui aime les thriller mystico-ésotérique sera servi par "Le dernier pape". Edouard Brasey n'y va pas par quatre chemins. Sur fond d'apocalypse, de fin des temps, de prophéties eschatologiques, il nous conte une histoire palpitante et nous procure une visite du Vatican que le plus hardi touriste ne pourrait même pas concevoir en rêve. Ou plutôt... en cauchemar.

Ce roman est un puits d'érudition. Rien de surprenant quand on connaît l'auteur et son oeuvre, mais tout de même.... Le lecteur se délecte autant de ce qu'il apprend que des frissons générés par la plume du narrateur, voire de portrait de certains personnages particulièrement diaboliques. 

Ce qui est encore plus diabolique, c'est de penser que tout cela est peut-être vrai. Brasey inclut dans son intrigue la mort du pape Jean-Paul Premier, à 66 ans (2x33) dont le règne éclair a duré a duré 33 jours (nombre ô combien symbolique pour les chrétiens !

"Le dernier pape" est un très bon thriller ésotérique, palpitant et plein de surprises. L'auteur est très à l'aise dans le genre, ça ne fait aucun doute. Les amateurs y trouveront leur compte.

Le dernier pape (Télémaque) Edouard Brasey. Ma note : 17/20