PHILIPPE SETBON

Romancier français né en 1957.

Philippe Setbon est un dessinateur de bandes dessinées, romancier, scénariste et réalisateur de films. Il débute dans la bande dessinée dans les revues Pilote et Métal Hurlant. À partir du début des années 1980, il écrit pour le cinéma et la télévision : il signe les scénarios de Détective de Jean-Luc Godard, Mort un dimanche de pluie de Joël Santoni, et Lune de miel avec Nathalie Baye. Il tourne son premier film Cross, un polar avec Roland Giraud, Michel Sardou et Patrick Bauchau en 1987, puis Mister Frost trois ans plus tard, une coproduction américaine avec Jeff Goldblum et Alan Bates. Il se tourne ensuite vers la télévision, et participe à de nombreux téléfilms et séries. Il crée ainsi Les Enquêtes d'Éloïse Rome, dont il signe les 24 épisodes, et plusieurs projets avec Alain Delon : Fabio Montale tiré de l'œuvre de Jean-Claude Izzo, Le Lion d'après Le Lion de Kessel et écrit le scénario de Frank Riva minisérie en six parties, avec également Jacques Perrin et Mireille Darc. En tant qu'auteur-réalisateur, Philippe Setbon tourne Les Noces de Lolita, une comédie avec Maxime Leroux et Laura Del Sol, Ricky un road movie avec Guillaume Depardieu, Chut ! Un suspense en huis-clos avec Sophie Guillemin et Olivier Marchal, Ange de feu, un thriller avec Frédéric Diefenthal, Louise Monot et Marc Ruchmann et crée la série Greco en 2006, mêlant l'univers policier au paranormal. En 2008, il co-écrit avec Isabel Sebastian et réalise La Mort dans l'île, avec Brigitte Fossey, Jean-Luc Bideau, Léa Bosco et Jean-Michel Tinivelli.

Si vous ne connaissez pas cet auteur, réparez votre erreur !

Après que sa femme l'a quitté pour son meilleur ami et qu'il a perdu son boulot, Wilfried est au fond du trou. Il décide alors de se jeter dans la Seine, mais est "sauvé" par un élégant sexagénaire, Mr Faux. Après de nombreux rebondissements, le pauvre Wilfried aurait sûrement souhaité être englouti par le fleuve.....

De nouveau, je suis plus que séduite par le style de Philippe Setbon. Avec son écriture fluide teintée d'ironie, il a créé un personnage gentleman et assassin qui m'a un peu fait penser à ce cher Hannibal (même si celui-ci ne mord pas! ) Pas besoin de chichi ni de torrent d'hémoglobine pour être addictif, une fois commencé, vous aurez du mal à le lâcher, tant Mr Faux est manipulateur et réserve des surprises (mauvaises, en général). Si ne vous connaissez pas encore cet auteur, je n'ai qu'un conseil, réparez votre erreur !

               Nathalie Friquet.

"Les gens comme monsieur Faux (Caïman), de Philippe Setbon.           Ma note : 18/20.