MARK ZELLWEGER

Ecrivain suisse, né à Fribourg le 3 janvier 1959.

Mark Zellweger est diplômé en Histoire Romaine et en science du marketing. C'est toutefois dans cette dernière discipline qu'il va accomplir la première partie de sa carrière. Celle d'un directeur du marketing pour divers laboratoires pharmaceutiques en Suisse. Ensuite, toujours dans le marketing, il s'oriente vers la géostratégie, ce qui l'amène à collaborer avec divers services de renseignement. 

C'est à partir de cette expérience qu'il va commencer à écrire des romans d'espionnage. Le premier, "L'envol des faucons" (voir ci-contre), lance la série du "réseau Ambassador", une société privée de renseignement, au service des gouvernements qui les emploient. 

Depuis 2014, Mark Zelleweger dirige les éditions "Eaux troubles" qu'il a fondées et dont il est l'auteur vedette. 

                                      Une page d'histoire.

      Décollage difficile. 

"L'envol des faucons" est un petit roman d'espionnage qui se laisse lire agréablement mais qui s'oublie vite. 

L'intrigue est bien ficelée, même si la fin est prévisible. Les personnages manquent de relief et je les trouve parfois un peu mièvres. 

On ne retirera toutefois pas à l'auteur sa grande connaissance du milieu de l'espionnage "commercial" ainsi que son expertise au niveau technique. 

Bref, c'est un premier roman... et il paraît que l'auteur (très prolifique) a fait mieux depuis.

"L'envol des faucons" (Eaux troubles) de Mark Zellweger.

Ma note : 13/20.

1940 - L'armée allemande a envahi la France. Pendant ce temps, en Suisse, le vice-consul Victor Farrell mobilise ses troupes de renseignements. Hannah Leibowitz, qui a échappé au ghetto avec son fils, met en place la résistance avec un groupe de femmes surnommées "Les espionnes du Salève".

Mark Zellweger nous livre un roman qui est une mine de renseignements. La Suisse est connue pour sa neutralité mais beaucoup moins, c'est mon cas, pour son réseau de résistants qui ont sauvé de nombreux juifs au péril de leur vie. Le récit est une histoire de femmes qui, même si elles sont féminines et usent de leurs charmes, sont avant tout des guerrières qui se battent contre la barbarie allemande. J'avoue avoir eu un peu de mal au début avec le nombre de protagonistes, mais une fois les jalons posés, je n'ai eu qu'une hâte, suivre le parcours périlleux de ces femmes d'exception. La suite promet encore de très bons moments.

                                                                                                                                                                                                  Nathalie Friquet.

"Les espionnes du Salève" EAUX TROUBLES (26/10/2017)                                                                                                                                               Ma note :15,5/20

                                                          Histoire et action.

1941 - 1942 - La résistance s'intensifie et le réseau des espionnes du Salève est sur tous les fronts. Hannah Leibowitz, toujours sans nouvelle de son époux resté en Pologne, apprend de source sûre que les SS construisent des camps d'extermination dans son pays. En Norvège, de l'eau lourde a disparu. A Lyon, les représailles nazies s'intensifient. Comment ces héroïnes vont-elles faire face ?

Second tome de la série de " Les espionnes du Salève" qui est encore plus prenant que le précédent. On en apprend plus sur ces femmes hors-norme qui risquent leur vie pour leur patrie et ont une ténacité à toute épreuve. De Lyon à Genève en passant par la Lybie et la Norvège, Mark Zellweger retrace cette période sombre de l'Histoire sans que cela soit lourd et fastidieux. Il fait la part belle à ces espionnes, courageuses sans être Wonder Woman, et les rend attachantes et humaines. Après tout, qui se méfierait de nanas à une époque où celles-ci étaient cantonnées aux tâches ménagères? Pourtant, l'ennemi risque de s'en mordre les doigts....

Si vous aimez l'Histoire, l'action et l'aventure, cette série est pour vous !

                                                                                                                                                                                                                      N.F.

"Bletchley Park", de Mark Zellweger. EAUX TROUBLES (26/10/2018)                                                                                                                                 Ma note :17/20