JEAN-CHRISTOPHE PORTES

Ecrivain français né en 1966.

Après des études à l’Ecole Nationale de Arts Décoratifs, JeanChristophe Portes a été journaliste et réalisé une trentaine de documentaires d’investigation, de société ou d’histoire pour la télévision.

Entamées en 2015, les "enquêtes de Victor Dauterive" mettent en scène un jeune officier de gendarmerie sous la Révolution. La série compte aujourd’hui quatre épisodes, « L’affaire des corps sans tête », « L’affaire de l’homme à l’escarpin » (prix polar Saint-Maur en poche 2018), « La disparue de Saint-Maur » et « L'espion des Tuileries ». "Minuit dans le jardin du manoir" est son premier policier contemporain, publié aux édition du Masque / JC Lattès en 2019. Un polar d'aventure, entre Agatha Christie et Indiana Jones.

Parallèlement, Jean-Christophe Portes est co-auteur avec Colette Brull-Ulmann d’un témoignage sur l'histoire méconnue de l'hôpital Rothschild pendant la 2ème guerre : « Les enfants du dernier salut ». « Les experts du crime » propose une plongée inédite dans les pas des experts criminels de la gendarmerie, au sein de l'IRCGN.

Jean-Christophe Portes vit actuellement à Margency, une petite commune du Val d'Oise.

                                             Captivant !

Paris - 1791 - Une jeune aristocrate disparaît subitement. Victor Dauterive entend bien résoudre ce mystère même si la famille est plus que réticente. En parallèle, Lafayette ordonne à Dauterive d'enquêter sur les candidats à la mairie dont il brigue le poste.

Je ne suis pas une férue de romans historiques, mais avec la plume de Jean-Christophe Portes, ça passe tout seul! J'ai retrouvé avec plaisir le jeune enquêteur et Joseph, le petit "va-t-en dire". Même si les termes sont d'époque, pas de phrases ampoulées ni de descriptions à rallonge, qui, je vous l'avoue, m'ennuient au plus haut point, mais un polar d'un autre temps où les magouilles sont légion.

Avec ce troisième tome, les personnages prennent plus d'épaisseur, un Victor plus torturé que dans le précédent, qui ouvre les yeux sur son mentor et une Olympe, femme de caractère, Miss Marple avant-gardiste et haute en couleur. Un roman captivant qui ravira aussi bien les passionnés d'Histoire que les novices.

                                                                                                                                                        N.F.

"La disparue de Saint-Maur" CITY EDITIONS (02/11/2017), de Jean-Christophe Portes.                      Ma note : 18/20

       Polar et aventure.

Mexique 1520 - Cortès est chargé par Charles-Quint de s'emparer, par tous les moyens, d'un trésor aztèque.

Normandie, de nos jours - Denis Florin, notaire vit avec Colette, sa grand-mère excentrique, au manoir de Caudebec. Un matin, celle-ci disparaît. le notable, la cherchant, trouve alors une tête plantée sur un pic dans son parc. Nadjet, journaliste au caractère bien trempé, est chargée de couvrir l'affaire.

Jean-Christophe Portes délaisse ses policiers historiques pour nous embarquer dans un polar teinté d'aventure. Il nous fait rencontrer une pléiade de personnages atypiques et loufoques: Denis, notaire à la limite de l'autisme, Nadjet, journaliste rebelle et Trividec, flic beau gosse mais imbuvable. Le chemin de tout ce petit monde va se croiser avec perte et fracas !

L'auteur n'hésite pas à nous entraîner sur un territoire totalement improbable, impossible à imaginer à la lecture du début. L'intrigue est bien ficelée et fait parfois sourire. J'ai beaucoup apprécié aussi le côté historique, événements que je ne connaissais pas. Vous n'avez donc aucune alternative, on se retrouve à minuit dans le jardin du manoir.

                Nathalie Friquet.

"Minuit dans le jardin du manoir" LE MASQUE (13/03/2019), de Jean-Christophe Portes.

                           Ma note : 19/20

On se croirait au coeur de la Révolution !

Paris 1791 - Un jeune homme portant des escarpins vernis est découvert, assassiné. Victor Dauterive, jeune gendarme est chargé d'élucider l'affaire. Crime homophobe ou n'est-ce que la partie immergée de l'iceberg?

En commençant ce roman, je redoutais le côté trop didactique et, il faut bien l'avouer, chiant de certains romans historiques. Eh bien pas du tout ! Jean-Christophe Portes dépeint cette tranche d'histoire française avec juste ce qu'il faut de détails. Très bien documenté, on se croirait au coeur de la révolution avec ses magouilles, ses complots, ses trahisons.... On découvre Paris avec ses milieux huppés et ses bas-fonds, ses aristocrates qui ne sont pas non plus des enfants de choeur, où l'homosexualité était un péché parfois mortel. Mais cette période hostile peut aussi comporter une touche de tendresse avec le petit Joseph "va-t'en dire", gamin des rues très touchant.

"L'affaire de l'homme à l'escarpin" est sans nul doute un roman qui ravira les amateurs du genre et si, comme moi, vous êtes profanes, vous allez vous instruire.

                                           N.F.

"L'affaire de l'homme à l'escarpin" CITY EDITIONS (02/11/2016), de Jean-Christophe Portes.                     Ma note : 18/20