FREDERIC MARS

Auteur français, né le 18 mai 1968 à Paris.

Frédéric Ploton dit Frédéric Mars est un auteur français de romans dans des genres très divers, et scénariste pour la télévision.

Ancien élève de Saint-Nicolas-Passy-Buzenval et du Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine (classe préparatoire de lettres modernes, 1986-1988), il est titulaire d'une maîtrise en communication sociale et commerciale de l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication (CELSA) (1988-1991).

Après plusieurs années passées dans la presse magazine et diverses rédactions online, Frédéric Mars a quitté le journalisme et la photo pour ne se consacrer qu'à son travail d'auteur de livres. Il vit entre Paris et Saint-Malo, en Bretagne, entre ses travaux de scénariste et son univers romanesque déjà ébauché avec "Son parfum" (2008), le récit d’un amour impossible rendu à la vie par la magie d’un parfum.

Outre ses romans, il a publié plus d'une quarantaine d'essais, documents et livres illustrés, sous diverses identités. Il a également publié plusieurs romans érotiques sous divers pseudonymes dont Emma Mars ("Hôtel - Chambre 1, 2 et 3", 2015), Ania Oz ("Femmes secrètes", 2012), Mila Braam ("Déshabille-moi", 2013). Il est également auteur d'un essai humoristique, "Le cat code", écrit sous le nom de plume de Chat Malo.

En 2018, il publie son premier roman policier, "Qaanaaq", sous le pseudonyme de Mo Malø (voir ci-dessous).

Groenland - Qaanaaq, policier danois, se voit contraint de retourner sur la terre de ses ancêtres pour enquêter sur une série de meurtres. En effet, quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été découverts déchiquetés dans leur campement. Tout porte à croire à une attaque d'ours polaire, seul hic, ce fameux animal est plus intelligent que Qaanaak ne le pense.....

Vous voulez du dépaysement ? Vous allez être servis avec ce thriller. Mo Malø (pseudo d'un français pur jus) nous immerge dans les contrées glaciales du Grand Nord en prenant le temps de nous décrire de fabuleux paysages. Vous l'aurez compris, le récit ne commence pas sur les chapeaux de roue et contient, à mon avis, quelques longueurs. Mais une fois le décor planté, l'intrigue se met en route et le rythme devient soutenu sans être effréné. On est interpellé par le mode opératoire de ce nounours surdoué qui crochète les serrures et ne laisse pas de trace de bave sur ses victimes dévorées.

J'ai particulièrement apprécié les noms imprononçables (je dois être maso), les traditions et la culture des Inuits que je connais mal. Ce peuple soudé, fier de ses racines , vit sans tout le confort que nous connaissons. En plus de l'enquête policière, l'auteur met en exergue le réchauffement climatique et les dangers de la modernisation de ce territoire encore presque vierge. On comprend aisément les réticences des autochtones aux changements préconisés par des politiques avides de pouvoir. En conclusion, si vous souffrez de la chaleur , enfilez raquettes, doudoune etc..... et bon voyage.

                                                                                                                                                          N.F.

"Qaanaak" La Martinière (31 mai 2018), de Mo Malo.                                                                                     Ma note : 16/20

Marchez... et ne vous arrêtez pas !

Manhattan - 9 septembre 2012 - Un homme lambda se dirige vers le métro, s'arrête et explose, faisant de nombreuses victimes autour de lui. Ce genre d'explosions s'enchaînent dans tous les Etats-Unis, sans qu'on puisse prédire où se situera la prochaine attaque. Sam Pollack et Liz Mc Geary sont chargés d'enquêter sur ces actes terroristes non revendiqués.

Ce roman est proprement terrifiant ! Frédéric Mars nous fait revivre l'horreur du 11 septembre et en rajoute une couche. Imaginez être terroriste à votre insu....... Vous allez me dire, c'est un peu tiré par les cheveux. Eh bien, pas du tout, l'intrigue est tout-à-fait plausible, c'est pour cette raison qu'elle est flippante. En y ajoutant une touche d'émotion, l'auteur allège le côté politique du récit et nous touche, on s'identifie aux protagonistes et on frissonne autant qu'eux.

Malgré ses 720 pages, une fois commencé, vous n'en sortirez pas et ne vous ennuierez pas une seconde. Un thriller explosif que vous n'oublierez pas de sitôt. Un conseil.......marchez et ne vous arrêtez pas !

                Nathalie Friquet.

"Les marcheurs" LA MÉCANIQUE GÉNÉRALE (26/04/2018), de Frédéric Mars.   Ma note : 20/20